Lovers-Dream

Forum de la team de scantrad et de discussion
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Issho ni neyô yo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Caro
Kôchô
avatar

Age : 29 Féminin Nombre de messages : 742
Votre clan : Neutre

MessageSujet: Issho ni neyô yo   Sam 17 Nov - 23:34:07



Citation :
Fiche Technique :

Titre: Issho ni neyô yo
Mangaka : TAKAO Shigeru
Genre/Type : shôjo, romance, psychologie, surnaturel
Nombre de volumes parus au Japon : 6 (terminée)


Résumé :

A 15 ans, Ichiko Usami s'est enfuie de chez elle. Un jour, alors qu'elle traîne près des berges d'un fleuve sans savoir où aller, un garçon masqué apparaît subitement devant elle ! Ichiko s'évanouit sous le choc, et Kohaku le mystérieux jeune homme décide de la ramener dans la vaste demeure qu'il partage avec des amis. Chacun d'entre eux est un peu excentrique sur les bords et Ichiko se sent vite perdue, emportée par leur brin de folie. Mais peu à peu, elle réussit à s'ouvrir à eux pour tenter de guérir ses plaies et notamment son étrange peur panique des enfants...
Résumé trouvé sur Dailymanga

Avis :
Avant d'entamer Issho ni neyô yo, je ne connaissais pas Takao Shigeru et à la vue de ces mignonnes couvertures, je me suis dit que ce serait sûrement un shôjo comme tant d'autres, vite lu, vite oublié, agréable mais sans plus. Evidemmment, à mon grand plaisir, j'ai réalisé que je m'était trompée, sinon, je ne vous en parlerais pas ici.
Isshô ni neyô yo à plus à offrir qu'on ne pourrait penser à priori. C'est un manga mignon effectivement. Les dessins sont jolis, tout, de l'histoire à la mise en page, respire le shôjo. Mais il aborde aussi des sujets graves, ou du moins pas très gais, les personnages ne sont pas tous gais et insouciants. Ils ont leurs défauts, leurs failles, leur pensées noires. Et pourtant, l'atmosphère du manga n'est jamais glauque, jamais déprimante. Par ailleurs, la mangaka fait preuve de délicatesse et sait émouvoir. On s'attache aux personnages qui pourtant, quand on y pense, ne sont pas si fouillés que ça. A la lecture, cette série s'est donc avérée pas si anecdotique que ça, voire même très bien, et mérite le détour
Revenir en haut Aller en bas
 

Issho ni neyô yo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lovers-Dream :: Discussions :: Mangas :: Scantrad Fr -